Communication à distance

La communication à distanceApprendre à distance ne signifie pas apprendre seul !
D'une part la technologie actuelle permet facilement la communication en temps réel ou en différ é, entre deux ou plusieurs personnes, oralement ou par écrit.

D'autre part, les méthodes pédagogiques actives mises en application dans de plus en plus de cours à distance favorisent les échanges avec le tuteur ainsi qu'entre stagiaires par des activités collaboratives.

Les outils de communication, d'échange et de collaboration constituent par conséquent un des enjeux centraux en eLearning.

Les outils de communication à distance

Les moyens de communication sont aussi variés que nombreux ! Les fonctionnalités offertes par chacun d'entre eux correspondent à des situations de communication spécifiques.  Il est dès lors crucial de choisir ses outils en toute connaissance de cause.

Le tableau suivant offre un panorama des spécificités des principaux outils :

Panorama général des outils de communication

On distingue :

  • les outils synchrones s’utilisent en temps réel entre des personnes (deux ou plus) situées à des endroits différents ;
  • les outils asynchrones permettent de communiquer en différé c'est-à-dire à des moments différents dans le temps. Un  message écrit à un moment pour être lu plus tard par les autres utilisateurs.

Il n'est pas toujours évident d'identifier l'outil le plus opportun à votre situation d'apprentissage. Afin de vous aider à y voir plus clair, voici une classification en fonction des usages pédagogiques de ces outils.

  1. Les outils d’information stricto sensu : généralement asynchrones et mono-utilisateur (outils d'aide technique et pédagogique, calendrier, newsletter, FAQ, trombinoscope, etc.).
  2. Les outils de communication : impliquent un processus d'échange ou de rétroaction (chat, vidéo et audioconférence, e-mail, forum, etc.).
  3. Les outils collaboratifs : permettent de réaliser une activité à distance à plusieurs (wiki, blog, vlog, portfolio, tableau blanc interactif...). Ils peuvent être complétés, voire concurrencés, par des outils de communication.
  4. Les outils de dépôt ou de postage de documents : essentiellement asynchrones (système d'échanges de documents, plate-forme de formation, espace d'échange), ils permettent de mutualiser des ressources.
  5. Les outils de présentation : ils permettent d’accélérer la phase d’ice breaking dans une communauté (par exemple : le blog, le trombinoscope, etc.).
  6. Les outils permettant/favorisant la métacognition, c'est-à-dire l'autonomie (le recul réflexif et l'autocritique, l'autoévaluation et l'autorégulation) :
  • outils permettant d’obtenir des données, un feedback et de prendre du recul sur son propre parcours d’apprentissage
  • outils permettant d’améliorer l’efficacité de son apprentissage ('ePortfolio' pour fédérer ses progrès et compétences)
  • outils d'évaluation formative et d'évaluation pour évaluer son niveau avant, pendant et à l'issue de son parcours d'apprentissage
  • tableau de bord afin de visualiser ses résultats, l'évolution de sa progression dans la matière et les statistiques de son propre parcours
  • blog pour tenir un journal de bord.

Ajoutons qu'il existe des plates-formes d'eLearning, appelées aussi LMS (Learning Management System) qui permettent de créer et gérer des cours eLearning facilement en choisissant des modules mis à disposition. Généralement, les LMS présentent les particularités suivantes :

  • des outils d’évaluation
  • une visualisation de l'état d’avancement du travail
  • des possibilités de travail collaboratif
  • l'intégration/réalisation de contenu
  • l'analyse de traces de l’utilisateur
  • la gestion des apprenants et des groupes

En savoir plus sur les plates-formes