Form@thé : une expérience réussie

Au commencement...

Après avoir enseigné l’informatique dans l’enseignement secondaire et suivi un graduat en informatique pédagogique, Rose-Marie et Providence ont tout laissé tomber pour lancer leur projet Form@thé.

Leur objectif  de départ est de supprimer les préjugés de certaines personnes comme les seniors ou les personnes handicapées à utiliser l’outil informatique.  Aujourd'hui, form@thé s'étend à tout public.

En 2002, elles commencent leur activité en organisant des cours d'initiation aux outils informatiques pour demandeurs d'emploi dans le cadre de PMTIC.  Ensuite, en 2004 "Connexion d'âges" voit le jour.  Il s'agit d'une initiative novatrice privilégiant les relations intergénérationnelles.  Durant ces cours,  des jeunes de 11 ans et des seniors se côtoient.
« Tout s’est déroulé à merveille mais à la fin de la formation ils voulaient continuer ici et se revoir mais nous ne pouvions rien faire».
C’est alors que Providence découvre la possibilité d’apprendre à créer des cours en ligne via Formadis. Il s'agit d'un projet qui prévoit l’accompagnement d’institutions dans la production de leurs propres cours ouverts et à distance.
Après en avoir parlé à Rose-Marie, elles trouvent cela intéressant pour continuer leur projet. C’est ainsi que « Connexions d'âges » est né enrichi d'un forum : "le forum des seniors" .
Ce programme se compose d’un cours en présentiel de 2 modules (traitement de texte) suivi d'un cours en ligne et d'un forum gratuit.
Les responsables pédagogiques précisent que pour ce type de public, la communication est plus importante que le cours en lui-même puisque c’est un moyen de garder le contact et d’apprendre un peu plus.
Cette formule a ouvert de nouveaux horizons à Form@thé en leur permettant de continuer leur activité et d'engager du personnel.

Equipe de form@thé

L'équipe de form@thé : Providence Ligotti, Nicolas Cuvelier, Geneviève Derwael et Rose-Marie Garafalo

Interview de Rose-Marie et  Providence...

Que diriez-vous aux formateurs qui veulent se lancer ?

  • Faire une bonne analyse des besoins (de la demande). Au départ, nous pensions développer le cours pour les demandeurs d’emploi en plus des seniors mais ce n’était pas possible. En effet, après une analyse détaillée des besoins, nous nous sommes rendus compte que les objectifs sont différents.  Dès lors, il fallait diriger les cours en ligne de façon différente.  Nous ne pouvions pas tout faire et beaucoup de programmes existaient déjà pour les demandeurs d'emploi.  Comme il fallait se restreindre, nous avons fait le choix d’un cours pour les seniors car il n’y a pas grand-chose pour ce public.
  • Au niveau technique, il faut adapter les outils aux besoins : Nous avons donc choisi une plate-forme adaptée... dans notre cas, une plate-forme axée sur le forum.
  • Les formateurs qui veulent se lancer doivent s’informer, se former sur « comment faire une formation en ligne ?».
    Nous étions bien conscientes dès le départ qu'il ne s'agissait pas de mettre simplement un syllabus en ligne et que l'interactivité pouvait être complète avec des exercices réactifs renvoyant des feed-backs directs. Pour développer encore plus "Connexion d'âges" dans ce sens, nous avons créé le "Forum des seniors".  Il a fallu structurer l'information de façon ergonomique et efficace, développer des exercices interactifs, etc.
  • Nous voudrions aussi dire aux futurs concepteurs de cours que développer un cours en ligne  prend beaucoup de temps et d’énergie mais que cela en vaut la peine !
    Providence nous fait partager son bonheur lorsqu'une apprenante lui a dit : « Ma vie a changé depuis que je viens chez vous ».  En effet, cette dame éprouve des difficultés à se déplacer et depuis "Connexion d'âges", elle est active sur le forum, échange avec le groupe malgré ses soucis de santé.
    C’est une récompense d’entendre cela !

Cela fait maintenant 2 ans que Connexion d'âges existe.  Quelles sont vos constatations ?

  • Nous avons constaté l'importance de la régularisation : il faut prévoir des exercices de révisions dans les cours, faire de la pratique, penser aussi à la répétition des notions.
    Le tuteur a aussi le rôle de rappeler à l’ordre les apprenants si nécessaire.
  • Pour le public des seniors, la partie en présentiel est vraiment nécessaire. Il faut qu’ils se voient et qu’ils sachent mettre un visage sur des noms.

D'ailleurs, on se rend compte que le forum est aussi un outil de socialisation (échange de photo, de nouvelles personnelles…).  Il suffit de regarder les sujets postés : ils ne traitent pas que du contenu du cours....

forum formathe

Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées ou que vous rencontrez encore ?

  • Il faut équilibrer les groupes pour avoir des personnes ressources dans chaque groupe.
  • Le rôle de tuteur n’est pas si évident : parfois les questions des apprenants ne sont pas si claires et on en sait pas trop quoi répondre.  Il faut alors faire réfléchir l’apprenant à sa question.
  • Une fois que les apprenants ont accroché, ils sont avides de réponses rapides.  Il faut savoir gérer son temps et faire comprendre aux apprenants que les tuteurs ne sont pas 24h/24 en ligne.  Il est donc impératif de leur faire comprendre qu'ils peuvent aussi s'entraider avant que le tuteur n'intervienne.
  • Pour le public des seniors, il faut bien préparer l’utilisation de l’eLearning et donc expliquer lors des sessions de présentiel l’utilisation de la plate-forme.

Y-a-t-il des échecs ?

Malheureusement oui ! Certains apprenants abandonnent soit parce qu’ils ne s’en sortent pas avec certains exercices, soit parce qu’ils n’ont plus accès à l’outil informatique pendant un moment.
Il faut dire aussi que les gens viennent sur base volontaire sur le forum et ne réalisent pas leurs devoirs tous en même temps.  Le fait de ne pas les réaliser au même moment, pour une minorité de personnes est décourageant et leur motivation peut s’essouffler.

Que vous a apporté votre formation Formadis ?

  • Tout d’abord : être passée par le stade d’apprenant est instructif.  Le fait d’avoir vécu la situation nous permet de mieux comprendre ce que ressentent nos élèves.
  • La formation a permis de se poser des questions sur nos méthodes d’enseignement et donc on parle davantage entre formateurs et cela est super important !
  • Au niveau de la préparation du cours en ligne en lui-même, nous n’imaginions pas du tout ce qu’il y avait derrière pour atteindre les objectifs.  Notre année de formation nous a permis de gagner du temps par après : on a été beaucoup plus loin dans notre conception de cours que ce que nous l’imaginions. Nous avons mieux pensé et structurer notre cours.
    Par exemple, pour l’établissement des devoirs, l’élaboration des consignes et la forme de chaque exercice sont très importantes et sans la formation, nous ne nous en serions pas rendu compte.

Un autre exemple de mise en ligne : un forum langue

Nous organisons aussi des cours d’anglais en présentiel pour les demandeurs d’emploi.
Pour leur permettre de faire des exercices supplémentaires, nous avons développé un forum.
On y retrouve des choses très ludiques : musique, bibliothèque ainsi qu’un forum de devoirs.
On constate une grande évolution du niveau des apprenants grâce à cet outil.
L’eLearning peut donc concerner uniquement une partie de cours.

Pour toute information :

Form@thé
rue des écoles 5 à 4031 Angleur
04/344.43.74
http://www.formathe.net/